Sidi Abderrahmane At-Thaâlibi, de son vrai nom Abou Zaid Abderrahmane Ben Makhlouf al- Thalibi– de la tribu des Thaâlba, né en 1384 dans le village Thaälba situé sur la rive des Issers, en Kabylie, est un penseur et théologien musulman d’Afrique du Nordsaint patron de la ville d’Alger. Il côtoya les plus grands docteurs de son temps comme Abi Zeyd el Waghlissi, Abu Kassam el Mashdalî, Abi Kassem el Boughzalî, Mohamed ibn Khalf el Oubay, durant ses nombreux voyages d’études en Orient avant de revenir s’installer en 1414 à Alger, où on lui confia la magistrature (Cadi) suprême de la ville.

Fondateur de l’école Thaalibiya, où divers enseignements étaient prodigués (histoire, littérature, soufisme, doctrines, interprétation…), Sidi Abderrahmane, auteur de plus de 90 ouvrages, a notamment écrit Les bons joyaux dans l’interprétationLes lumières éclairantes dans l’union de la Loi et de la VéritéLes jardins des SaintsDes vérités sur le soufismeLes nobles sciences dans l’observation des états de l’autre monde

Source : 

800px-Sidi_Abder_Rahman_of_Algiers

220px-Algiers_Tomb_of_Sidi_Abderhaman_(GRI)

 

Tombeau de Sidi Abderrahmane à Alger

 

Alger, sur les hauteurs de la Casbah, l'entrée de la mosquée Sidi-Abd-er-Rhaman, et le portrait de Raba Salem. Vers 1890.
Source : © ANOM sous réserve des droits réservés aux auteurs et ayants droit